Le nouveau Lightrider R3 Worldcup

Il y a 20 ans, Thömus lançait pour la première fois un VTT en carbone tout suspendu, le Lightrider CT. Aujourd’hui, nous posons de nouveaux jalons avec le Lightrider R3 Worldcup.

Le coup d’envoi de la nouvelle Lightrider R3 Worldcup a été donné immédiatement après la médaille d’argent de Mathias Flückiger aux Jeux olympiques de Tokyo. Les questions décisives et novatrices ont été posées par Ralph Näf, le manager de l’équipe Thömus maxon Swiss Mountain Bike Racing – l’équipe la plus performante actuellement en Coupe du monde : comment le sport de compétition dans le domaine du cross-country va-t-il changer dans les années à venir ? À quelles exigences un vélo devra-t-il répondre dans trois ans, lors des Jeux olympiques de 2024 à Paris ? Näf, en tant qu’ancien athlète de classe mondiale, a été le cerveau et le moteur de la nouvelle Lightrider Worldcup. Avec son immense savoir-faire de coureur et de manager d’équipe, il s’est fortement impliqué dans le projet avec Mathias Flückiger.

Thomas Binggeli, CEO de Thömus, déclare à ce sujet : “L’histoire de notre premier vélo de cross-country se poursuit – et de quelle manière. Vingt ans après le lancement du premier Lightrider, le nouveau Lightrider R3 Worldcup est prêt à affronter les parcours XCO les plus difficiles du monde. “Swiss Made” n’est pas seulement écrit dessus, c’est aussi dedans. En effet, la proximité et l’étroite collaboration avec l’équipe Thömus maxon et d’autres partenaires de Suisse rendent le vélo imbattable à bien des égards”.

XC, marathon, trail léger

120/120mm ou 130/120mm

1876g Cadre incl. Amortisseur

@maxsulliphoto – Bike Stills -148
@maxsulliphoto – Bike Stills -029
@maxsulliphoto – TMR Training Camp-210
@maxsulliphoto – Bike Stills -142
previous arrow
next arrow

Pas de compromis. Lors du développement de la nouvelle arme miracle pour la piste, les exigences étaient claires : construire la moto la plus rapide pour gagner les plus grandes et les plus importantes courses. La réponse : un VTT haute performance à la pointe de la technologie.

Simply the best :
Développé main dans la main avec l’équipe numéro 1 de la Coupe du monde

Centre de gravité extra bas pour améliorer les caractéristiques de conduite.

L’ADN de la course de l’équipe Thömus maxon caractérise le Lightrider R3 Worldcup. Avec un châssis XC sophistiqué de 120 millimètres de débattement, il vient à bout des pistes de course les plus exigeantes et des trails les plus difficiles. La géométrie adaptative du vélo permet aux coureurs et aux vététistes de trail d’obtenir les meilleures performances de conduite possibles.

Développé en étroite collaboration avec l’équipe Thömus maxon Swiss Mountain Bike Racing, le Lightrider R3 Worldcup pose de nouveaux jalons dans le domaine du cross-country. Avec un cadre en fibres de carbone 60T Ultra High Modulus, il offre un rapport rigidité/poids optimal et se présente comme le cadre XC le plus léger de l’histoire de Thömus.

Le voyage de développement du Lightrider R3 Worldcup a commencé avec l’impulsion donnée après la médaille d’argent de Mathias Flückiger à Tokyo. Ralph Näf, en tant que manager d’équipe expérimenté, a fait avancer le projet afin de répondre aux exigences changeantes du cross-country. Mais Flückiger lui-même s’est fortement impliqué : “Le Lightrider R3 Worldcup pose de nouveaux jalons dans notre sport. Elle me procurera, ainsi qu’à toute l’équipe, un avantage remarquable pour la nouvelle saison. Le fait que j’ai pu contribuer de manière importante à son développement grâce à mon expertise, mes connaissances et mon expérience signifie beaucoup pour moi”.

Le tube diagonal aérodynamique empêche les saletés et la boue d’adhérer.

Angle du jeu de direction réglable individuellement +/- 0,6° pour encore plus de flexibilité

“Nous visons la perfection en tant qu’équipe, avec nos athlètes et nos partenaires. Notre objectif était de développer un vélo XC capable de tout faire. Que ce soit en montée, en descente ou dans des passages techniques, chaque seconde compte. Nous sommes fiers d’être sur la ligne de départ avec le Lightrider R3 Worldcup, le vélo le plus polyvalent qui soit en termes de performance et de vitesse”.

Ralph näf, team manager thömus maxon swiss mountain bike racing

Levier de renvoi et paliers en made in Switzerland

Le cadre offre plus d’espace pour les pneus, même dans des conditions où la boue et la saleté sont abondantes.

Le Lightrider R3 Worldcup est prêt à battre des records. L’es-tu aussi ?
Configurez-le maintenant

UNE GÉOMÉTRIE SANS COMPROMIS

Les courses de cross-country n’ont jamais été aussi exigeantes qu’aujourd’hui. C’est pourquoi nous ne faisons aucune concession sur le Lightrider R3 Worldcup : Un contrôle maximal et un plaisir de conduite maximal sur les circuits XC de plus en plus techniques sont nos critères. La géométrie de ce vélo haute performance, développée sur la base de réactions et de tests, est donc sans compromis.

  • Longueur du tube de selle
    400 mm
  • Longueur du tube supérieur
    570 mm
  • Longueur du tube de commande
    90 mm
  • Angle du siège effectif
    75.5 °
  • Angle de braquage
    67.1 °
  • Longueur du hauban de la chaîne
    435 mm
  • Longueur de montage de la four four fourche
    530 mm
  • Hauteur du boîtier de pédalier
    40 mm
  • Stack
    594 mm
  • Reach
    420 mm
  • Taille du corps
    155 – 168 cm
  • Longueur du tube de selle
    460 mm
  • Longueur du tube supérieur
    604 mm
  • Longueur du tube de commande
    90 mm
  • Angle du siège effectif
    75.5 °
  • Angle de braquage
    67.1 °
  • Longueur du hauban de la chaîne
    435 mm
  • Longueur de montage de la four four fourche
    530 mm
  • Hauteur du boîtier de pédalier
    40 mm
  • Stack
    594 mm
  • Reach
    450 mm
  • Taille du corps
    165 – 180 cm
  • Longueur du tube de selle
    475 mm
  • Longueur du tube supérieur
    638 mm
  • Longueur du tube de commande
    105 mm
  • Angle du siège effectif
    75.5 °
  • Angle de braquage
    67.1 °
  • Longueur du hauban de la chaîne
    435 mm
  • Longueur de montage de la four four fourche
    530 mm
  • Hauteur du boîtier de pédalier
    40 mm
  • Stack
    608 mm
  • Reach
    475 mm
  • Taille du corps
    178 – 190 cm
  • Longueur du tube de selle
    400 mm
  • Longueur du tube supérieur
    572 mm
  • Longueur du tube de commande
    95 mm
  • Angle du siège effectif
    74.7 °
  • Angle de braquage
    66.3 °
  • Longueur du hauban de la chaîne
    435 mm
  • Longueur de montage de la four four fourche
    547 mm
  • Hauteur du boîtier de pédalier
    34 mm
  • Stack
    599 mm
  • Reach
    411 mm
  • Taille du corps
    155 – 168 cm
  • Longueur du tube de selle
    460 mm
  • Longueur du tube supérieur
    605 mm
  • Longueur du tube de commande
    90 mm
  • Angle du siège effectif
    74.7 °
  • Angle de braquage
    66.3 °
  • Longueur du hauban de la chaîne
    435 mm
  • Longueur de montage de la four four fourche
    547 mm
  • Hauteur du boîtier de pédalier
    34.2 mm
  • Stack
    600 mm
  • Reach
    442 mm
  • Taille du corps
    165 – 180 cm
  • Longueur du tube de selle
    475 mm
  • Longueur du tube supérieur
    640 mm
  • Longueur du tube de commande
    105 mm
  • Angle du siège effectif
    74.3 °
  • Angle de braquage
    66.3 °
  • Longueur du hauban de la chaîne
    435 mm
  • Longueur de montage de la four four fourche
    547 mm
  • Hauteur du boîtier de pédalier
    34.4 mm
  • Stack
    614 mm
  • Reach
    467 mm
  • Taille du corps
    178 – 190 cm

Contact pour plus d’informations
Thömus AG – Cornelia Noti | [email protected] | +41 31 84 82 214

À propos de Thömus

Depuis plus de 30 ans déjà, Thömus est un producteur indépendant de vélos de haute qualité technique, ce qui lui permet de se distinguer par des délais de livraison rapides, même en plein boom du vélo. “Thömus produit dans sa propre manufacture à Thörishaus près de Berne avec créativité, innovation et passion. Qu’il s’agisse d’un VTT, d’un vélo de course ou d’un vélo de ville, les vélos Thömus de haute qualité sont disponibles avec une assistance électrique ou sans moteur. Parce que l’anatomie de chaque personne est différente, tout comme ses besoins, il n’y a pas “un seul vélo” chez Thömus. Chaque vélo est construit individuellement selon les souhaits des clientes et des clients. Thömus accorde une grande importance à la communauté et à ses réactions. Les fans de vélo de tous âges et de tous niveaux se rencontrent lors de nombreux événements pour des activités communes et des échanges. Les expériences faites par les clients et les athlètes sont directement prises en compte dans le développement des modèles.

Vente d’entrepôt 2023

LA FIÈVRE DU VÉLO À OBERRIED

avec des nouveautés, des bonnes affaires et bien plus encore.

Laisse-toi entraîner et enthousiasmer.

Depuis plus de 30 ans, Thömus est synonyme de haute technologie cycliste suisse. De l’équipe de cross-country la plus performante du circuit professionnel aux débutants engagés dans le vélo de course en passant par les cyclistes pendulaires du quotidien, nous sommes toujours heureux de vivre la fièvre du vélo et d’enthousiasmer les fans de vélo. Découvre les nouveautés, les bonnes affaires, les occasions et bien plus encore lors de la vente sur rampe. Laisse-toi gâter sur le plan culinaire et divertir par un programme de soirée passionnant.

Inscris-toi en cliquant sur le bouton d’inscription suivant si tu souhaites bénéficier d’un entretien-conseil entièrement personnalisé pendant la vente d’entrepôt.

L’essayer, c’est l’adopter

Un vélo doit être adapté à son conducteur. Le sentiment doit être bon, il doit correspondre à tes besoins et doit vraiment attiser l’envie d’en savoir plus. Teste nos modèles à la vente sur rampe et trouve exactement ton vélo.

Profite de notre navette pratique pour te rendre sur place ! Le jeudi et le vendredi, le service de navette nécessite une réservation téléphonique préalable au 031 848 22 15, le samedi et le dimanche, le bus circule selon l’horaire.

La suissitude à l’état pur : les vélos Thömus avec entraînement maxon

Que ce soit dans le Lightrider E Ultimate pour le tout-terrain ou dans le Swissrider pour l’utilisation urbaine : le système d’entraînement maxon BIKEDRIVE AIR est un poids plume avec seulement 3,5 kilogrammes – mais il convainc néanmoins par sa puissance de 250W et des pics de plus de 300W avec un couple de 40 Nm. Grâce au poids supplémentaire à peine perceptible, la sensation de conduite est aussi naturelle que sur les vélos sans assistance électrique. Mais dès que la pente devient plus raide en montée, on a l’impression qu’une main magique te pousse légèrement. La technologie unique de roue libre du système maxon BIKEDRIVE AIR pour vélos électriques assure une activation et une désactivation naturelles de l’assistance. Le résultat est un vélo électrique qui offre un équilibre parfait entre poids et agilité.

Teste TWINNER – la mobilité du futur

En Suisse, la distance journalière de chaque individu est en moyenne de 30 kilomètres, la distance parfaite pour un speed-pedelec. Pas d’embouteillages, pas de recherche de place de parking et malgré tout une accélération de zéro à 45 km/h en seulement 3,6 secondes – c’est exactement ce que représente le Twinner. Teste la mobilité de demain dès aujourd’hui à Oberried. TWINNER, It’s so tomorrow.

La fascination du gravel bike

Liberté, aventure et nature. Le gravier qui craque, la poussière sur la peau, le vent dans les cheveux – loin du bruit de la route. Dépasser les limites, explorer les horizons. Le gravelbike est une passion qui enthousiasme et inspire.

Pendant la Rampenverkauf, nous dévoilons des éditions spéciales exclusives de nos vélos de gravel ; le Sliker X Ultimate ! Trois nouvelles couleurs – toutes plus belles les unes que les autres – qui peuvent être commandées directement à la vente sur la rampe. Viens les voir en direct pour la première fois !

Heures d’ouverture et service de navette

Nous sommes à ta disposition à la vente d’entrepôt aux heures suivantes :

  • Jeudi 7 septembre
    10 – 20 heures
  • Vendredi 8 septembre
    10 – 21 heures
  • Samedi 9 septembre
    9h – 21h
  • Dimanche 10 septembre
    de 9 à 17 heures

Du lundi au mercredi, des événements en soirée sont déjà organisés. Veuillez noter que le nombre de places de parking est fortement limité lors des Pre Events et qu’il se peut que tu doives te garer sur un parking extérieur avec service de navette. Il est donc préférable de venir à vélo ou en PubliBike.

Un programme de soirée passionnant

PRE EVENT : Lundi 4. septembre
Les créateurs de TWINNER

Le TWINNER représente la mobilité de demain. Développé et conçu à Oberried, il a été conçu pour rendre la mobilité urbaine plus rapide et plus efficace.
Les créateurs de TWINNER parlent des défis, des solutions et des succès des designers.

PRE EVENT : Mardi 5. septembre
Les femmes sur le vélo (de course)

Bien que la Suisse soit un pays de cyclistes, seuls 23% des athlètes licenciés de Swiss Cycling étaient des femmes en 2021. Aline Trede, co-initiatrice et conseillère nationale, nous parle de ce sujet et de bien d’autres thèmes passionnants concernant le “Velo-Gender-Gap” ainsi que des solutions possibles comme le Tour de Berne.

PRE EVENT : Mercredi 6. septembre
Une nouvelle vie pour les vieilles batteries

Quelle peut être la qualité des batteries ? Le professeur Andrea Vezzini et son équipe de la Haute école spécialisée bernoise travaillent sur cette question. Dans le cadre d’un projet pilote, l’équipe a développé un démonstrateur qui montre comment des batteries de vélos électriques usagés peuvent être utilisées, par exemple, comme accumulateur solaire.

Jeudi 7 septembre
Soirée politique à Oberried

Table ronde sur les élections au Conseil des Etats avec le conseiller aux Etats Werner Salzmann et la conseillère nationale/candidate au Conseil des Etats Flavia Wasserfallen. Brève discussion avec le conseiller aux Etats sortant Hans Stöckli et l’ancien conseiller aux Etats Werner Luginbühl, co-président du comité de patronage du Swiss Bike Park.

Vendredi 8 septembre
Football, vélo et affaires

Wanja Greuel, CEO d’YB, parle des similitudes et des différences entre le sport et le business et de l’importance de “rester dans le coup” en général.

Samedi 9 septembre
Le faiseur de succès

En tant que coach d’athlètes de haut niveau comme Natascha Badmann, Toni Hasler est coresponsable de plus de 100 médailles internationales. Quel est son secret ?

24h Tour 2023 – En route pour le lac de Garde !

Goethe avait déjà reconnu la beauté du lac de Garde lors de son voyage en Italie en 1786. Ce n’est pas étonnant, car le climat doux du lac permet une végétation méditerranéenne avec des palmiers, des oliviers et des citronniers et attire les voyageurs d’ici et d’ailleurs. Pour nous, c’est une raison suffisante pour nous rendre à nouveau en Italie cette année et parcourir les 461 km qui nous séparent du lac de Garde.

Pour commencer, nous avons traversé l’Oberland : le parcours nous a conduits à travers les vallées de la Gürbe et du Stocken jusqu’à Spiez, le long des lacs de Thoune et de Brienz et dans la vallée du Haslital, avant d’atteindre le premier point culminant après seulement 100 kilomètres : le col du Grimsel.
Les grands barrages dans la partie supérieure donnaient d’abord l’impression que le sommet du col était déjà atteint – mais il fallait encore serrer les dents, car il y avait encore une douzaine de virages avant le panneau du col.

La descente vers Gletsch a été marquée par des lacets larges et agréables à conduire, puis par la traversée de la vallée de Conches jusqu’à Ulrichen, où la première rampe vers le prochain col nous attendait déjà à la sortie du village : le Nufenen. Avec ses 14 km, il est certes nettement plus court, mais plus raide.
Après un dernier effort avec une pente maximale d’environ 13%, nous avons atteint le sommet du col, les premiers groupes dans une magnifique ambiance de soirée, marmottes et bouquetins compris. S’en est suivie la longue et rapide descente dans le Val Bedretto jusqu’à Airolo, puis la descente de la Léventine jusqu’à Bellinzona, où nous attendait le deuxième poste de ravitaillement. Revigorés, nous nous sommes attaqués au col du Ceneri, de nuit et magnifiquement sans trafic, et avons quitté la Suisse après avoir parcouru très exactement 300 kilomètres.
La dernière étape était majoritairement plate à l’exception de Brescia, l’une des plus belles villes culturelles de Lombardie avec un joli château, plutôt peu spectaculaire. La plupart des participants ont alors été happés par l’idée du lac et de l’apéritif bien mérité.

Nous avons passé Sirmione, découvert un autre château du coin de l’œil et, peu avant Peschiera del Garda, nous nous sommes dirigés vers le lac, où un incroyable accueil de héros nous attendait. La vue d’innombrables personnes buvant de l’Aperol dans le lac, vêtues de pantalons de vélo, était peut-être un peu inhabituelle – mais pour les participants eux-mêmes, c’était un moment fort absolu.

Impressions de 24 heures passées ensemble, à transpirer et à s’amuser.

TWINNER – La mobilité du futur

En tant qu’entreprise vouée à la fascination du “Swiss Made”, nous avons déjà révolutionné le secteur du vélo à plusieurs reprises. Avec le Stromer, le premier speed-pedelec communicant, et plus récemment avec le Lightrider E Ultimate, le VTT électrique tout suspendu le plus léger, nous avons souligné notre rôle de précurseur dans le secteur.

Maintenant, nous établissons de nouveaux critères… comme avant. Notre dernière création : TWINNER.

Développé au sein du réseau suisse de haute technologie, TWINNER incarne une intégration révolutionnaire de la technologie automobile et offre une autonomie inégalée ainsi qu’un confort de conduite maximal.

Nous présentons maintenant notre dernière percée : TWINNER – un concept de mobilité, un ordinateur sur deux roues. Le TWINNER, développé à Oberried, est un speed-pedelec en carbone qui allie confort de conduite optimal, sécurité, style et longévité.

Avec sa technologie sans précédent, TWINNER pose de nouveaux jalons en matière d’électromobilité. L’intégration avancée de technologies de pointe garantit une expérience de conduite exceptionnelle. Équipé d’un moteur puissant, TWINNER offre une vitesse et une accélération impressionnantes et fait avancer les conducteurs sans effort. La batterie longue durée permet une grande autonomie et des trajets prolongés sans compromis.

Mais TWINNER est plus qu’un simple moyen de transport – c’est une déclaration d’élégance et de pensée tournée vers l’avenir. Accompagnez-nous dans la création de l’avenir des transports et découvrez l’alliance parfaite de la technologie et de l’artisanat.

Nouveau vélo électrique léger et nouveaux sites

Le nouveau Swissrider et trois nouveaux sites pour la nouvelle année : Thömus lance le nouveau Swissrider, le vélo électrique le plus agile qui soit. Le lancement a eu lieu à Santa Monica (USA), où Thömus a désormais un site et fait son entrée sur un nouveau marché via un partenariat. Parallèlement, Thömus renforce sa présence sur le marché national avec de nouveaux sites à Lenzbourg et dans la Principauté du Liechtenstein.

Le Swissrider au design moderne est, avec ses 11,5 kilos, le vélo pour une utilisation quotidienne. Il est basé sur un cadre en carbone ultraléger et sur la technologie d’entraînement de maxon, qui a également fait ses preuves sur le Mars Rover de la NASA. Cet été, Thömus a lancé pour la première fois sur le marché le Lightrider E Ultimate, un VTT électrique équipé du système d’entraînement suisse maxon.

Pour Thomas Binggeli, CEO et pilote d’essai de Thömus, ce nouveau développement est une étape importante : “Le Swissrider est un vélo électrique pour la vie. Suffisamment léger pour être porté sans effort dans les escaliers et suspendu dans le train, et pourtant suffisamment puissant pour se déplacer avec aisance”. Seul un élément de commande discrètement intégré sur le tube supérieur laisse supposer que le vélo est plus puissant.

Le Swissrider est disponible dès maintenant dans les couleurs rouge foncé, sable et noir à partir de CHF 4’750 et est conçu comme un vélo pour toutes les situations – avec un garde-boue, un porte-bagages, un éclairage intégré dans le cadre et des pneus route rapides. Le Swissrider est également disponible avec des pneus gravel plus larges, avec un guidon droit ou un guidon de course. Comme pour chaque vélo Thömus, les composants et l’équipement peuvent être choisis et configurés librement.

Thömus goes USA

Thömus a également développé le Swissrider au siège d’Oberried, où Binggeli a démarré sa production de vélos dans la ferme de ses parents. Mais il l’a présenté à l’occasion de l’ouverture de son nouveau site bien situé à Santa Monica, en Californie.
“Aux États-Unis, la mobilité à vélo a un énorme potentiel et la précision suisse y est très demandée. Je me réjouis de ce partenariat avec Bernardo Gonzalez”, déclare Binggeli. Ce dernier propose en franchise l’ensemble de la gamme Thömus et y assemble les vélos de manière personnalisée. Gonzalez a déjà réussi à conquérir de nouveaux marchés dans le cadre de partenariats avec Nespresso ou Technogym.
“La Suisse est un centre de technologie et de design, en particulier pour les vélos et les vélos électriques”, explique Bernardo Gonzalez pour expliquer pourquoi il a voulu conclure un partenariat avec Thömus. “Lorsque Thömu Binggeli m’a expliqué sa vision, il était clair pour moi que ce serait une histoire à succès en Californie”.

L’ancien CTO de la NASA Thomas Zurbuchen, qui connaît parfaitement la technologie d’entraînement de maxon grâce à sa grande expérience acquise lors de différentes missions sur Mars, était également présent à Santa Monica. Le CEO du groupe maxon, Eugen Elmiger, était également présent lors de la présentation du nouveau Swissrider. “Nous sommes convaincus que les entraînements Light E-Bike ont un grand potentiel dans la vie urbaine. Le Swissrider mise sur un design sobre, une construction super légère et un vent arrière électrique de maxon. Un ensemble prometteur pour ce marché”.

Deux nouveaux sites

Thömus renforce également sa présence sur le marché national. Depuis le début de l’année, il y a des sites supplémentaires à Lenzbourg ainsi que dans la Principauté du Liechtenstein – actuellement à Triesen, à partir d’avril à Schaan.

Le tout nouveau Swissrider
Thömu Binggeli en conversation avec Thomas Zurbuchen

A propos de Thömus
Depuis plus de 30 ans déjà, Thömus est un producteur indépendant de vélos de haute qualité technique, ce qui lui permet de se distinguer par des délais de livraison rapides, même en plein boom du vélo. “Thömus produit dans sa propre manufacture à Thörishaus près de Berne avec créativité, innovation et passion. Qu’il s’agisse de VTT, de vélos de course ou de vélos de ville, les vélos Thömus de haute qualité sont disponibles avec ou sans assistance électrique. Comme l’anatomie de chaque personne est différente, tout comme ses besoins, il n’y a pas “un seul vélo” chez Thömus. Chaque vélo est construit individuellement en fonction des souhaits des clients. Thömus accorde une grande importance à la communauté et à ses réactions. Les fans de vélo de tous âges et de tous niveaux se rencontrent lors de nombreux événements pour des activités communes et des échanges. Les expériences ainsi acquises par les clients, les clientes et les athlètes sont directement intégrées dans le développement des modèles.

A propos de Bernardo Gonzalez

Né en 1973 à Mexico, Bernardo Gonzalez a créé sa première entreprise (commerce de ciment) à 21 ans, qu’il a revendue avec succès sept ans plus tard. Il a ensuite repris une entreprise de services alimentaires qui est devenue la plus grande du genre au Mexique. Avec Nespresso – qu’il a introduit au Mexique – il est entré pour la première fois en contact direct avec une entreprise suisse. Gonzalez a fondé Cascada Fund, a repris la société commerciale pour la distribution de Technogym et a fondé Spinciti. Il est titulaire d’un master en entrepreneuriat de l’université Babson de Boston et d’un master en économie de Monterey Tech, où il a également été professeur de finance et a suivi deux programmes exécutifs à Stanford.

Thömus reprend le 2-Rad-Center Hartmann à Lenzbourg

Dans le cadre d’un règlement de succession, Thömus SA reprend à partir de janvier 2023 l’entreprise traditionnelle 2-Rad-Center Hartmann à Lenzbourg et ouvre ainsi son premier magasin avec atelier dans la région d’Argovie. Tous les collaborateurs continueront à être employés.

René et Anita Hartmann étaient les derniers à diriger l’entreprise familiale. Ils déclarent à propos du règlement de la succession : “Il était très important pour nous de trouver une solution suisse. Avec la suissitude, le conseil personnalisé, la qualité et un service complet, Thömus représente les mêmes valeurs que le 2-Rad-Center Hartmann a vécues au cours des presque 60 dernières années”.

Outre des locaux modernes, un atelier spacieux fait également partie du commerce spécialisé établi dans la région. Avec cette reprise, Thömus poursuit son expansion dans toute la Suisse et rendra à l’avenir Velo Hightech de Berne également facilement accessible pour la région d’Argovie.

“La suissitude est dans notre ADN”, déclare Thomas Binggeli, CEO et pilote d’essai de Thömus. “Nous misons sur le développement suisse, la production suisse et notre communauté. Il est essentiel pour nous d’apporter notre service éprouvé à proximité de nos clientes et clients”.
Il ne s’agit pas simplement de vendre des vélos. La communauté est un point particulièrement important pour Thömus, une philosophie. Les fans de vélo de tous âges et de tous niveaux se rencontrent lors de différents événements pour des activités communes. Les expériences des clientes et des clients recueillies à cette occasion sont directement réinjectées dans le développement des modèles.

La reprise est valable jusqu’en 2023. A partir du 1er février, les locaux de Lenzbourg porteront également le drapeau de Thömus. Bien entendu, les vélos de toutes marques continueront d’être réparés et entretenus.


À PROPOS DE THÖMUS :
En 1991, Thomas Binggeli, alors âgé de 17 ans, a fondé “Thömus Veloshop” dans la ferme de ses parents à Oberried près de Köniz (BE), où se trouve encore aujourd’hui le siège principal. Depuis qu’elle est passée du statut de marchand de vélos à celui de développeur de vélos en 1998, l’entreprise est synonyme de haute technologie cycliste suisse. Depuis quelques années, la gagnante du classement général de la Coupe du monde de cross-country Alessandra Keller et le médaillé olympique Mathias Flückiger misent également sur cette technologie. Qu’il s’agisse de gravelbike, de vélo de course, de VTT ou d’e-bike, tous les vélos Thömus ont un point commun : ils sont développés, conçus et assemblés ici en Suisse, exactement selon les souhaits et les besoins des clients. Cela permet d’offrir des délais de livraison très courts – tout à fait “Swiss made to fascinate”.


À PROPOS DE HARTMANN :
Après environ 40 ans dans l’entreprise familiale, dont 20 en tant que propriétaire et directeur, René Hartmann a décidé de se concentrer, avec sa famille, sur le cabinet de sport et de santé qu’il a mis sur pied au cours des 30 dernières années, parallèlement au magasin de vélos.

La force féminine régionale !

Monique Halter, l’Appenzelloise de 18 ans seulement de l’équipe Thömus Akros Younstars, a gagné à peu près tout ce qu’il y a à gagner cette saison. Championnats suisses (aussi bien en cyclo-cross qu’en cross country), Championnats d’Europe, Championnats du monde. De plus, elle est actuellement en tête du classement général de la Coupe du monde.

Cette année, Alessandra Keller du Thömus maxon Swiss Mountain Bike Racing s’est définitivement installée parmi l’élite mondiale. Après avoir été malchanceuse ces dernières années en raison de blessures, la Nidwaldienne s’est assurée le doublé en fin de saison après son titre de championne suisse, sa médaille d’argent aux championnats du monde de short track et sa première victoire en Coupe du monde : la victoire au classement général aussi bien en short track qu’en distance olympique de cross country.